Séminaire “L’âme et le corps : perspectives classiques et contemporaines” (Paris, 2012-2013)

Le séminaire aura lieu le mercredi de 18h30 à 20h00 au Centre Michelet, salle 101 (3, rue Michelet, 75006 Paris, RER B: station Port-Royal, Métro: Vavin ou Notre-Dame-des-Champs). Une séance (22/05/12) sera organisée à l’ENS de Lyon, site Descartes (15 parvis René Descartes, 69007 Lyon, Métro: Debourg).Responsables: André Charrak et Sandrine Roux (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), séminaire co-organisé par le CHSPM et le CERPHI.

Le problème de la relation entre le corps et l’esprit est un objet de réflexion commun à la philosophie de l’âge classique et à la philosophie de l’esprit contemporaine. S’il est vrai qu’il ne s’énonce pas aujourd’hui dans les mêmes termes qu’au XVIIe siècle, la question philosophique fondamentale n’en demeure pas moins aussi urgente dans les deux contextes : comment le mental et le physique peuvent-ils avoir une action l’un sur l’autre, comme cela semble se produire dans le cas du mouvement volontaire ou de la perception ? L’objectif du séminaire est d’analyser les données du problème corps-esprit dans ses versions classique et contemporaine, et de mesurer ainsi la distance qui sépare la réflexion philosophique actuelle de celle du XVIIe siècle : qu’y a-t-il de spécifique à chacune de ces réflexions ? Et n’y a-t-il pas, au-delà des différences, des points de convergence importants, attestés par les convocations de Descartes, Spinoza, Malebranche ou Leibniz dans les travaux récents de philosophie de l’esprit, et qui appellent une mise en rapport plus systématique des perspectives classiques et contemporaines sur la relation corps-esprit ?

 Programme des séances:

 – Mercredi 14 novembre 2012, 18h30-20h00 :

Sandrine Roux (Paris 1)

Que faut-il faire pour mouvoir son corps ? Réflexion autour de la notion d’”action de base”

 – Mercredi 12 décembre 2012, 18h30-20h00 :

François Kammerer (Paris IV)

Contourner le problème corps-esprit : l’usage des “concepts phénoménaux” dans la philosophie de l’esprit contemporaine

– Mercredi 9 janvier 2013, 18h30-20h00 (salle à préciser) :

Valentine Reynaud (Lyon 3)

La controverse sur les idées innées est-elle terminée ? Similitudes et différences entre le débat à l’âge classique et le débat contemporain autour de l’innéisme

– Mercredi 27 mars 2013, 18h30-20h00 :

Max Kistler (Paris 1)

Le concept d’apparence est-il source de paradoxe ?

 – Mercredi 10 avril 2013, 18h30-20h00 :

Cédric Brun (Bordeaux 3)

Comment faire une place, et laquelle, à l’histoire de la philosophie dans l’épistémologie des sciences cognitives ?

 – Mercredi 15 mai 2013, 18h30-20h00 :

André Charrak (Paris 1)

Essai d’approche empiriste

 – Mercredi 22 mai 2013, 14h30-16h00, ENS de Lyon (salle à préciser) :

Delphine Kolesnik (ENS de Lyon)

Comment peut-on rester spiritualiste face aux progrès de la phrénologie ? Philosophes et médecins au XIXe siècle. Quelques exemples

 Contact et renseignements: dineroux@hotmail.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.