Laboratoire de recherche sur la pensée moderne à l'Université de Sherbrooke, Québec, Canada

Le laboratoire de recherche sur la pensée moderne s’est donné pour mission prioritaire de combler un manque académique au plan québécois. En effet, il n’existe pas au Québec, exception faite du laboratoire en question, de centre de recherche spécialement consacré à la philosophie moderne, c’est-à-dire à la période qui va du XVIe siècle au XVIIIe siècle, en gros de Montaigne à Kant. Afin de combler un tel manque, le laboratoire se propose plusieurs objectifs portant sur l’enseignement et la recherche.

Au niveau de l’enseignement, un séminaire annuel est organisé sur la pensée moderne et un groupe de lecture se réunit périodiquement pour lire en profondeur une œuvre essentielle de la période couverte.

Au niveau de la recherche, des activités sont organisés sur une base annuelle, souvent en rapport avec le séminaire proposé, afin de permettre aux étudiantes et étudiants de valoriser leur travail de recherche et de rencontrer des chercheurs travaillant dans le domaine.

À cela s’ajoutent des publications faites en rapport avec les colloques organisés, des projets de recherche subventionnés donnant lieu à des assistanats de recherche et à des bourses, un centre de documentation spécialisé contenant des textes rares ou inédits, un cycle de conférences, etc.

Enfin, le laboratoire cherche égalementà s’intéresser à des courants qualifiés de mineurs qui travaillent la pensée moderne et sont essentiels à sa compréhension (libertinage, pensée clandestine, scepticisme) et à souligner l’importance des travaux des philosophes modernes pour les questionnements philosophiques actuels en s’attachant en particulier à penser leur possible réactualisation, notamment vis-à-vis de la question de la vie bonne qui est aujourd’hui au cœur d’un débat propre à la tradition philosophique française.

Notons que chaque année sont proposés au moins deux à quatre assistants de recherche au niveau de la maîtrise (3 000 $ à 6 000 $) et un à deux au niveau du doctorat (4 000 $ à 8 000 $).

http://www.usherbrooke.ca/pensee-moderne/accueil/


Imprimer ce billet Imprimer ce billet
This entry was posted in Special issue. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <embed style="" type="" id="" height="" width="" src="" object="" allowfullscreen="" allowscriptaccess="" cachebusting="" bgcolor="" quality="" flashvars=""> <iframe width="" height="" frameborder="" scrolling="" marginheight="" marginwidth="" src=""> <object style="" height="" width="" param="" embed=""> <param name="" value="">